Les expatriés ont en effet des problématiques de financement différents. Cependant les base sont les mêmes, à savoir soit avoir la totalité de l'opération payable directement, soit avoir à faire une demande d'emprunt avec un apport.

L'apport demandé par les banques aux expatriés ou aux étrangers non résidents (il n'y a pas de différence pour la banque en fonction de la nationalité, critère est basé sur la résidence fiscale) est plus élevé que pour un résident. Pour les non résidents, les banques demandent en 2020 entre 35% et 40% d'apport. Il est possible de diminuer ce montant par la mise en place avec la banque d'un compte nantis sur des titres par exemple, ces détails doivent être négociés directement avec la banque ou en passant par un courtier.

A noter que tous les courtiers ne sont pas en mesure de vous accompagner si vous êtes expatrié. Les dossiers sont complexes et les banques traditionnelles ne sont pas outillées pour répondre efficacement.

Notre société travaille avec des français résident en France, ainsi qu'avec une clientèle d'[expatriés qui souhaitent investir en France](www.investissement-locatif.com/expatrie/investir-quand-on-est-expatrie.html). Nous sommes donc en mesure de vous accompagner dans vos projets. En tant que client Investissement Locatif, nous vous mettrons en relation avec des établissements bancaires ou courtiers spécialisés dans le financement d'investisseurs expatriés.

Si vous avez besoin de rechercher des financements, nous avons des courtiers spécialisés dans la recherche pour les expatriés.

Découvrez nos conseils sur l'investissement depuis l'étranger dans cette courte vidéo et tous nos conseils sur notre chaine Youtube.



Découvrez également les spécificités fiscales pour vos investissements en France (la fiscalité immobilière varie également selon que vous vivez en France ou que vous investissez depuis l'étranger).