Il est recommandé de profiter au maximum de l'effet de levier bancaire, surtout en période de taux bas. Cela vous permet de conserver de la trésorerie qui vous servira à réaliser une autre opération.



En 2016, les banques ont resserrées leurs conditions pour les prêts, et les différentes contraintes bancaires (ratios de solvabilité Bâle) les obligent à disposer de fonds propres importants. Pour cette raison, il est très difficile de se financer avec 0€ d'apport (voire impossible pour des dossiers classiques). L'apport minimum demandé est pour un français résident en France de 15% du projet. Pour un non résident, 25% minimum.

En respectant cette ventilation, vous atteindrez une opération dite blanche (crédit = loyer), et cela sera bénéfique si vous souhaitez plus tard effectuer d’autres opérations dans l’immobilier.